Principe de base



  • Automatiser la précision de travail malgré des variations de forme de pièces ?

  • Forte variation de forme de pièces avec tolérances de fabrication faibles ?

  • Pièces à coût de production élevé en faible quantité ?

  • Pièces à fiabilité de fonctionnement critique ?

  • Avec le pilotage 3D utilisable sur pièces difformes, VISIO NERF rend compatible l’incompatible !

  • Du travail précis sur des formes variables !


Corrigez automatiquement en vision 3 D les variations de forme globale entre chaque pièce pour automatiser très précisément un travail local sur des pièces hétérogènes et volumineuses : avec variations de forme, à fortes dispersions de dimensions…


 


Automatiser une précision de travail : c’est possible !


Avec notre solution Eyesberg® de recalage de trajectoire précise jusqu’à 7/100ème de mm vous pouvez aujourd’hui automatiser une précision de travail sur pièces fortement disparates possédant de grandes variations de dimensions liées aux contraintes de fabrications (secteurs : pièces de fonderie, pièces en matériaux composites ; types : pièces volumineuses, tailles variables).


 


Principe :


Introduction : recalage de positions ou de variations de formes ?



  • Recalage de positions : la forme de la pièce est connue et sa position dans l’espace n’est pas identifiée. Avec un long et fastidieux repérage local télémétrique, l’analyse segment par segment peut permettre de recaler la position de la pièce, mais dans le cas d’une forme de pièce inconnue ?

  • Recalage de formes : la forme de la pièce est inconnue et sa position dans l’espace n’est pas identifiée. Il s’agit donc de recaler globalement la pièce dans l’espace en fonction de sa forme (analyse de courbe). Cette contrainte rendait impossible la robotisation de travail précis sur des pièces à fortes dispersions de forme. La solution qui lève cette contrainte est aujourd’hui disponible. Sa conception modulaire s’adapte à toute solution de travail robotisé.


 recalage1_1


Solution : recalage après acquisition d’images et comparaison à la pièce théorique parfaite


Recalage-3D-300x209



  • Phase 1 : Une acquisition d’images de la pièce à travailler est réalisée pour comparaison avec les fichiers de référence CAO

  • Phase 2 : Le nuage de point est alors appliqué sur le modèle surfacique de la pièce.


Un nouveau calcul de la trajectoire permet de considérer une pièce possédant une variation de forme élevée (constatée par le nuage de points transmis par l’acquisition d’images) comme s’il s’agissait d’une pièce de référence, une pièce parfaite, afin de pouvoir répéter la précision de travail souhaitée (la comparaison est effectuée entre le nuage de points et le fichier CAO de la forme à recaler).




  • Affranchissement de la position précise de la pièce dans l’espace.

  • Compensation des variations de formes.

  • Compensation des variations de positions par rapport à la CAO de la pièce référente.

  • L’opération finale, ici du parachèvement, est réalisée par le robot à qui Eyesberg® RECALAGE 3D a donné tous les éléments lui permettant l’usinage sans aucune collision et en respectant la précision demandée.


 recalage2_2

Videos

Contactez-nous

Contact Visio Nerf